scroll-to

L’ÉQUIPE

Soy Creation JUSTINE HEYNEMANN

JUSTINE HEYNEMANN

METTEUR EN SCENE


Etudiante en hypokhâgne puis en lettres modernes, Justine Heynemann est lauréate à l’âge de vingt ans d’un concours organisé par la fondation de la française des jeux. Elle participe à l’impulsion de la création de LA COMPAGNIE SOY CREATION dont la première vocation est la réinsertion de jeunes en difficultés par le théâtre. Suite à cette expérience Justine se confronte à la direction d’acteurs et met en scène « La Ronde » au théâtre du Lucernaire. S’en suit alors une suite de spectacles qui ont comme point commun d’être des classiques revisités : « Le Misanthrope », « Louison », « Andromaque », et enfin « Les cuisinières » adaptation en chanson d’une pièce de Goldoni au théâtre treize. Puis c’est la rencontre avec le théâtre contemporain : « Bakou et les adultes » de Jean-Gabriel Nordman (Théâtre du Rond Point et tournées), « Annabelle et Zina » de Christian Rullier (Guadeloupe), « Je vous salue mamie » de Sophie Arthur (Théâtre La Bruyère à Paris) « Les nuages retournant à la maison » de Laura Forti (festival d’Avignon.) Cette découverte du théâtre contemporain pousse peu à peu Justine à s’essayer à l’écriture. « Rose Bonbon » est sa première pièce et reçoit l’aide de la fondation Beaumarchais. Elle met alors en scène le spectacle qui se jouera au festival d’Avignon et en tournée. En septembre 2011, elle mettra en scène « Les chagrins blancs » une création collective au théâtre Mouffetard. En 2012 elle met en scène « Le torticolis de la girafe » de Carine Lacroix au théâtre du Rond Point et en 2012. en 2014 elle met en scène « la discrète amoureuse » de Lope de Vega au théâtre 13, le spectacle sera nommé aux Molières dans deux catégorie et partira en tournée dans toute la France pour deux saisons. Elle mettra prochainement en scène une adaptation du roman de Clémentine Beauvais « les petites reines ».Justine Heynemann est également directrice de casting pour le cinéma et la télévision. Elle a réalisé plusieurs courts métrages.

Soy Creation PAULINE SUSINI

PAULINE SUSINI

METTEUR EN SCENE

Auteure et metteure en scène, Pauline Susini se forme pendant trois ans au Conservatoire d’art dramatique du Vème arrondissement de Paris, avec Bruno Wacrenier et Solène Fiumani. Elle effectue des stages en parallèle, en tant que comédienne, assistante à la mise en scène et à l’écriture avec Bruno Cadillon, Alain Batis et Robin Renucci. En 2008, elle crée la Compagnie des Vingtièmes Rugissants, au sein de laquelle elle monte Visites de Jon Fosse (2008), Débrayage de Rémi De Vos (2010), Getting Attention de Martin Crimp (2011) et Ailleurs, création collective (2012). En tant qu’assistante à la mise en scène, elle travaille avec Joël Pommerat sur La réunification des deux Corées (2012), mais aussi avec Justine Heynemann sur La Discrète Amoureuse de Lope De Vega (2015) et sur Les Petites Reines de Clémentine Beauvais (2017). Depuis 2012, elle travaille avec la compagnie Féminisme Enjeux et pratique la technique du Théâtre de l’Opprimé d’Augusto Boal. En 2013, elle est invitée au Théâtre Paris-Villette dans le cadre d’une soirée Carte Blanche. En 2014, elle y présente un extrait de sa dernière création : Marie-Antoinette(s), spectacle qui a été créé en 2016 au Théâtre Montansier à Versailles puis repris à l’Avant-Seine à Colombes. En parallèle, elle enseigne le théâtre dans différentes écoles et conservatoires et travaille depuis un an en collaboration avec le Théâtre Gérard Philipe. En 2016, elle entame avec l’historien et dramaturge Guillaume Mazeau l’écriture de sa nouvelle pièce Des Vies Sauvages.

Soy Creation SOL ESPECHE

SOL ESPECHE

METTEUR EN SCENE

En 2004, Sol Espeche intègre le CFA des Comédiens pendant lequel elle est engagée entre autres par Paul Desveaux, Pauline Bureau, Jean-Louis Martin-Barbaz, Hervé Van Der Meulen…

A sa sortie, elle multiplie les expériences auprès de Laëtitia Guédon, Alexandre Delawarde, Pierre-Marie Baudoin…

En 2010, elle met en scène son premier spectacle au L’avoir Moderne Parisien « Là-bas, c’est bien aussi » qu’elle co-écrit avec Pierre-Louis Gallo.

Puis, elle est engagée par Marcial Di Fonzo Bo et Elise Vigier dans L’Entêtement de Rafael Spregelburd joué au Festival In d’Avignon et en tournée.

Suite à ce projet, Marcial DFB lui propose de l’assister à la mise dans une autre pièce de Spregelburd : Lucide, joué au Théâtre Marigny par Karin Viard, Léa Drucker, Micha Lescot et Philippe Vieux.

La même année elle rencontre Aurélie Van Den Daele et joue dans Top Girls de Caryl Churchill.

Aurélie VDD l’engage par la suite dans Peggy Pickit de Schimmelpfennig joué au Théâtre de l’Aquarium en 2014.

En 2014 elle joue dans la création collective Le Laboratoire Chorégraphique de Rupture Contemporaine des Gens au Théâtre 13.

Depuis 2 ans, Sol Espeche interprète Juliette Gréco dans le cabaret La Bande du Tabou (Théâtre 13, tournée…).

En 2015, Sol met en scène deux cabarets lyriques :

– We are creatures of the wind : spectacle questionnant le mythe de la diva, au theatre du Ranelagh

– Amour en Fuite : spectacle traitant du thème de l’amour par le prisme féminin

En 2015, Sol vient d’écrire une nouvelle pièce : Le Théorème de Conway, épopée d’un mort en sursis. Il s’agit d’un voyage transatlantique de 40 ans entre Paris et Buenos Aires, sous fond de dictature militaire. Une maquette sera présentée en janvier 2016 au Theatre 13.

Soy Creation Pascal Neyron

Pascal Neyron

METTEUR EN SCENE

Formé au Studio Théâtre d’Asnières, Pascal Neyron rejoint la Cuisine cette année pour les cours du lundi soir. Comédien, il a joué avec Laurent Serrano, Jean-Louis Benoît, Hervé Van Der Meulen, cette année il est Oskar dans Tristesse Animal Noir mis en scène par Grégory Fernandez joué au Théâtre de l’Atalante, et Joe dans Angels in America mis en scène par Aurélie Van den Daele au Théâtre de l’Aquarium. Il met en scène des opéras-comique et des revues musicales avec les Frivolités Parisiennes, La Nouvelle Revue du Bal Blomet d’octobre à décembre, puis assiste Justine Heynemann dans La Sirène, un opéra d’Auber. Responsable pédagogique de la compagnie depuis 2015, il dirige et coordonne le projet De Môme et d’Opérette, en collaboration avec le Centre des Arts Vivants et la Théâtre de la Ville de Paris.

Soy Creation ALEXANDRINE SERRE

ALEXANDRINE SERRE

METTEUR EN SCENE

Formée au Cours Florent puis au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique dont elle sort en 2002, on a pu la voir cette saison dans L’Adversaire, adaptation du roman d’Emanuel Carrère – mise en scène de Frédéric Cherboeuf au Théâtre Paris Villette et au TQI, dans Nadia C., création d’après La petite communiste qui ne souriait jamais de Lola Lafon – mise scène Chloé Dabert, partenariat Centquatre et Comédie Française, dans Histoires de Gorilles – mise en scène de Bertrand Bossard pour le Centquatre et La Ferme du Buisson et dans Madeleine l’amour secret du poète, d’après la correspondance de Guillaume Apollinaire et Madeleine Pagès- adaptation et mise en scène Pierre Jacquemont au Théâtre des Déchargeurs.

Depuis sa sortie du CNSAD elle a joué, notamment, sous la direction de Philippe Adrien dans Ivanov de A. Tchekhov et Meurtres de la princesse juive de A. Lliamas, Volodia Serre dans Les trois soeurs de A. Tchekhov, Sophie Lecarpentier dans le jour de l’italienne de la compagnie Eulalie et l’ Epreuve de Marivaux, Pauline Bureau dans Modèles, Benoît Lavigne dans Beaucoup de bruit pour rien et Roméo et Juliette de W. Shakespeare, Daniel Mesguich dans Andromaque de J.Racine  et Antoine et Cléopâtre de W. Shakespeare, Delphine Lamand dans La chasse au Snark de L. Carrol, Jacques Lassalle dans Monsieur X d’après La Douleur de M. Duras, Olivier Treiner dans Le petit maître corrigé et L’île des esclaves de Marivaux, W. Mesguich dans Comme il vous plaira de W. Shakespeare, Christine Théry dans L’ombre si bleue du coelacanthe de J. Tessier, Marie Tikova dans Manhattan Médéa de Déa Loher, Lucie Tiberghien dans The quiet room d’après quand j’avais 5 ans je m’ai tué de Howard Butten, et Alexandre Steiger dans Léonce et Léna de G. Büchner.

Puis elle crée un solo Hors du labyrinthe inspiré d’Anais Nin en collaboration avec Véronique Caye avec qui elle participe depuis à différents projets en cours de réalisation.

A la télévision elle a tourné pour G. Marx, C. Bonnet, C. Grinberg, C. Spiero, S. Graal et J. Quaratino.

Au cinéma elle a tourné pour L. Colombani dans une fleur pour marie ( talents adami 2003) et Solveig Anspach dans Anne et les tremblements.

Soy Creation Johana Boyé

Johana Boyé

METTEUR EN SCENE

Johanna Boyé se forme d’abord chez Véronique Nordey, puis intègre l’école Les Ateliers du Sudden, dirigée par Raymond Acquaviva.

Elle collabore avec plusieurs metteurs en scènes en tant que comédienne dont Nicolas Lormeau, Jean Pierre Garnier, Ned Grujic.

C’est avec le spectacle, Le Café des jours heureux, qu’elle débute en tant que metteur en scène, spectacle qui tournera pendant 4 ans (Festival d’Avignon Off, Théâtre 13) et rencontre un joli succès presse, public et professionnel (105 dates).

En 2004, elle monte sa propre compagnie : Les Sans Chapiteau Fixe, structure indépendante qui se construit autour de ses mises en scènes et du collectif d’artistes avec lequel elle collabore. Elle présente ensuite Le Diable en Partage, de Fabrice Melquiot (2008-2009), qui sera joué notamment au Théâtre de Vanves (60 dates).

En 2013, elle se consacre pleinement à la mise en scène et présente le Concours PRIX / Théâtre 13, dont elle sera doublement lauréate, remportant le 1er Prix du Jury et le Prix du Public, avec la pièce Le Cas de la famille Coleman, de Claudio Tolcachir. Cette pièce rencontre un important succès public et professionnel, (Prix d’Interprétation du Festival d’Anjou, Coup de Cœur de la Presse du Festival
d’Avignon OFF 2014, 95 dates).

Parallèlement au travail au sein de sa compagnie, elle démarre un cycle de commandes de mises en scène, pour d’autres structures et est recrutée pour créer le Département Théâtre du Conservatoire Gautier d’Epinal dont elle construit les cycles de formation et élabore les enseignements dispensés.

Elle entame également un partenariat significatif avec l’équipe du Festival le Futur Composé, au sein duquel elle créée un premier spectacle : Le Mirage des Forains, fable spectaculaire et déambulatoire dans l’Académie Fratellini, avec des artistes circassiens et un groupe des jeunes autistes. Elle met en place ainsi, un travail exigeant, auprès de jeunes autistes qu’elle forme, dirige, et met en scène avec artistes professionnels.

En 2015, elle est engagée à Bordeaux pour la compagnie Opéra Bastide, pour mettre en scène l’Opéra : Le Couronnement de Poppée, de Monterverdi. Et, en 2016 elle répond à une nouvelle commande du Futur Composé, en créant une adaptation de Traviata de Verdi, joué au Théâtre des Variétés.

Pour la SACD, elle met en espace Les Intrépides (Festival In, Avignon 2016), spectacle qui réunit 9 autrices sélectionnées, dont Coraly Zahonero de La Comédie Française, Sedef Ecer, et Noëlle Chatelet.

Cette année elle adapte et met en scène La Dame de chez Maxim de G. Feydeau, pour 7 comédiens et 1 musicien, et créée au Festival Off d’Avignon, puis repris au Théâtre 13 à la rentrée. Parallèlement elle travaille sur l’adaptation d’un film à la scène.

Soy Creation BAPTISTE HEYNEMANN

BAPTISTE HEYNEMANN

PRESIDENT

Baptiste a commencé le théâtre à l’age de 4 ans sous la houlette ferme mais bienveillante de sa sœur Justine, alors âgée de 7 ans. Il continue sa formation artistique amateur, en rejoignant à 17 ans la troupe des Glottes-Trotters (Martina Catella), où il aborde le chant dans la diversité des musiques du monde. 3 ans plus tard, il diversifie ses expériences avec l’atelier Gospel du CIAM et un groupe de rock français au sein de l’école d’ingénieur où il poursuit, par ailleurs, ses études.

Concernant le théâtre, après un stage au cours Florent et à la London Academy of Music and Dramatic Art, il participe, toujours en amateur, à la créations de trois spectacles et d’une comédie musicale avant de rejoindre La Cuisine dès sa création. Baptiste est donc « adhérent fondateur ».

Baptiste est un fervent défenseur de la pratique amateure, qui permet sans cesse de nouvelles découvertes, mais a néanmoins quelques incursions dans l’univers professionnel en écrivant les paroles des chansons des Cuisinières (Carlo Goldoni), mis en scène par Justine au Théâtre 13 et publié aux éditions Les Cygnes, ou en jouant dans Bent (Martin Sherman) mis en scène par Nicolas Guilleminot au Théâtre des Déchargeurs.

Baptiste est Président de l’association Soy Création depuis sa création, et partage son expérience en terme de gestion administrative puisqu’il travaille au Centre national du cinéma et de l’image animée, une administration publique de soutien au cinéma et à l’audiovisuel.

Soy Creation GUILLAUME ALBERNY

GUILLAUME ALBERNY

REGISSEUR

.Guillaume Alberny est diplômé de l’ESRA section réalisation. Passionné de théâtre et de cinéma, Il travaille depuis dix ans à la cuisine où il fut lui même élève. Il a été régisseur général et il est à présent administrateur. En parallèle il est assistant à la mise en scène sur de nombreux projets, notamment au théâtre du Rond Point aux côtés de Jean-Michel Ribes. Il a été régisseur sur des longs métrages et des publicité et également directeur de casting, en particulier pour la série « les engagés » sélectionnée en 2017 au festival de la Rochelle.

LA CUISINE