Pour cette nouvelle saison la cuisine s’empare du thème de l’invitation.

Définition : l’Invitation désigne la démarche d’un homme ou d’une femme qui proposerait à une autre personne de la rencontrer, de se rendre dans un lieu précis à un horaire fixe afin de d’échanger et de profiter de sa présence.

Chaque metteur en scène invitera un collaborateur de son choix à partager son atelier. Le projet de spectacle se construira donc à deux et les intervenants s’alterneront apportant ainsi à tour de rôle leur savoir-faire et leur point de vue. Cette codirection permettra ainsi d’optimiser toutes les séances de travail

La Cuisine lance un nouveau concept : LE BREAKFAST CLUB, l’atelier spectacle du week-end

Nous inviterons un metteur en scène à venir élaborer un projet de son choix sur 3 mois (octobre novembre décembre). Il s’agit de sensibiliser les participants à la démarche de professionnalisation en leur proposant de répéter un spectacle sur un temps donné qui sera joué pour trois représentations.

Les comédiens seront sélectionnés sur audition et le nombre de participants sera limité à 10.

Les répétitions auront lieu le week-end. Le nom du metteur en scène ainsi que le thème du projet vous seront révélés dans peu de temps.

Atelier du LUNDI SOIR avec PASCAL NEYRON

De l’intime au collectif, notre place dans la ville

La ville nous entoure, nous mange, nous attrape, nous étouffe. On l’adore, on la déteste, on fait avec. On en part, on en revient. Elle est grisante, absorbante, insensée, dramatique, passionnante.

Et nous la-dedans ?

Nous rentrerons dans le bouillon par des textes, des images qui nous transportent dans un univers urbain, dense, à la découverte de la place de l’intime, et du collectif une fois les portes poussées.

Toujours axé sur l’improvisation, l’autonomie de réflexion de l’acteur en scène, La Cuisine du lundi vous propose une année pleines de surprises et d’aventures, un espace de liberté et de découvertes motivé par la curiosité et l’envie. L’envie d’avoir envie. Il y aura Johnny aussi

ATELIER DU MARDI SOIR AVEC ALEXANDRINE SERRE

La théâtralité aujourd’hui

Alexandrine et Johanna proposent cette année de travailler autour de deux écritures très fortes qui permettent d’interroger la théâtralité:

Mariette Navaro, auteure française vivante dont l’écriture très rythmée et organique laisse une grande place à l’imaginaire de l’acteur et à l’invention du plateau.

Hubert Selby Junior , auteur américain des années 70 qui dépeint avec force et violence le modèle américain à travers des nouvelles très visuelles et propices à l’adaptation.

Le film Requiem for a dream a d’ailleurs été adapté d’un de ses romans.

Deux écritures qui mettent les corps en jeu…

ATELIER DU MERCREDI SOIR JUSTINE HEYNEMANN

De la parole au chant.

Le jeu et le chant sont deux disciplines qui enrichissent de façon complémentaire le travail de l’interprète. Aller de l’un à l’autre est un exercice délicat permettant d’allier la maîtrise de son corps avec le lâché prise de ses émotions.

Margaux Toqué et Justine Heynemann proposent de traverser des textes issus du répertoire classique et contemporain et de les mettre en correspondance avec de la musique et des chansons. De grandes figures héroïques comme des personnages plus quotidiens viendront s’enrichir de chansons d’hier et d’aujourd’hui pour donner corps à un projet sensible et poétique.

ATELIER DU JEUDI SOIR AVEC SYLVAIN SOUNIER

Amour-Toujours

L’amour vaste sujet…N’est-il pas la source d’inspiration principale des dramaturges et des poètes de toutes les époques ?

L’amour revêt sur scène des formes multiples : la déclaration, le coup de foudre, le désamour, la rupture, le déchirement, l’idéal, la promesse, la passion, le désir, le deuil.

Le répertoire théâtral classique et contemporain, des extraits de films et de romans seront les matériaux de notre réflexion. Nous tisserons ainsi peu à peu le fil invisible qui relie ces œuvres entre elles.

Pourquoi Didon se suicide dans le mythe de Didon et Enée ?

Pourquoi Sarah Kane a-t-elle écrit Manque ?

Pourquoi 4 Mariages et 1 enterrement nous fait tant rire ?

Les participants de l’atelier seront invités à enrichir le travail par des propositions personnelles. Le spectacle en construction sera donc un projet collectif nourri des univers de chacun.

ATELIER DU VENDREDI SOIR AVEC LARA SUYEUX

Rencontre(s)

Rencontre, définition « fait pour deux choses de se rencontrer , d’entrer en contact ou en collision »

Nous piocherons dans le répertoire classique et contemporain, français et étranger, mais aussi dans la littérature ou la poésie, des scènes de rencontres, il y en a des déterminantes, des anodines, des singulières, des magiques, des violentes, des amoureuses,des furtives un soir de pluie qui nous marquent et nous déplacent à jamais..

Au plaisir de vous… Rencontrer!

Bizarra

Cliquez ici pour reserver 

Le Samedi 26 mai à 15h

La Ligne 13
12 place de la Resistance et de la Déportation, Saint-Denis (93)

Sans titre

Raphael Spregelburd est argentin. Comme tout sud-américain, la télénovela fait partie de sa culture. La télénovela est une sorte de soap-opéra où les intrigues souvent basiques ( jalousie, trahison amoureuse, gloire etc…) sont soutenues par des acteurs aux capacités lacrymales hors du commun jusqu’à épuisement des conflits, flirtant du coup sans le vouloir avec l’absurde.

Bizarra est une série théâtrale de 500 pages où la surface d’apparition est la telenovela avec comme toile de fond le capitalisme et sa perversion des rapports sociaux. La famille, la sexualité, la politique, l’art ,tout y est passé à la moulinette!

Nous avons décidé de vous présenter 3 épisodes de cette pièce fleuve où vous verrez comment le groupe du vendredi de La Cuisine s’est emparé tout au long de l’année de cette écriture et la porte haut et fort!

ATELIER DU Samedi après-midi AVEC Sara Amrous

Variations sur le thème de la famille

Il s’agira de traverser les courants des amours, conflits et enjeux d’une famille d’aujourd’hui et de voir comment on se dépatouille de tout ça.

Nous nous appuierons sur des textes théâtraux qui permettront d’interroger l
a parole au travers de monologues et de scènes dialoguées qui mettront en jeu le groupe et l’individu.

Une façon de témoigner  en mettant en relief tout ce la cellule familiale a
de drôle et de cruel, d’intime et d’universel.

A l’aide d’un programme comportant d’une part plusieurs séquences travaillées, filmées et visionnées et d’autre part des mises en situations d’auditions de théâtre, les stagiaires apprendront à corriger leurs points faibles, à mettre en valeur leurs qualités, et à augmenter leur confiance en eux.

 

En tant que directrice de casting, Justine Heynemann a travaillé avec de nombreux metteurs en scène : au cinéma pour Jean-Michel Ribes, Charlotte De Turckheim, Olivier Doran et Gilles Bannier, au théâtre elle a assuré le casting de « Les Liaisons dangereuses » pour la mise en scène de John Malkovich, à l’affiche en janvier 2012 au théâtre de l’Atelier, et en fiction télévisée, avec Caroline Huppert et Bernard Stora.

 

Mais surtout, au théâtre, Justine Heynemann est devenue une metteuse en scène très reconnue. Avec sa compagnie Soy Creation, elle a créé de nombreux spectacles à partir de pièces classiques ou contemporaines, représentés au Théâtre 13, au Théâtre du Rond Point, en tournée, au Festival d’Avignon, etc…

Dernièrement, « La discrète amoureuse » de Lope de Vega, a été saluée par la presse et par le public du Théâtre 13, a été nommée aux Molières 2015 dans les catégories « révélation féminine » et « meilleur acteur dans un second rôle ».

L’actualité de Justine Heynemann metteuse en scène, c’est d’abord la création « Les petites reines », adaptation du roman de Carine Lacroix par Justine Heynemann et Rachel Arditi, un spectacle programmé au Théâtre Paris Villette puis au théâtre Tristan Bernard, et nommé aux Molières 2018 dans la catégorie « meilleur spectacle pour la jeunesse ».

En 2018-2019, Justine mettra en scène « La Dama Boba » de Lope de Vega au Théâtre 13 ainsi qu’un spectacle pluridisciplinaire autour de Leonard Bernstein, le génial compositeur de West Side Story, au Théâtre du Rond-Point en collaboration avec la cheffe d’orchestre Zahia Ziouani.

 

L’expérience variée de Justine Heynemann lui permet de guider les acteurs dans leur expression théâtrale aussi bien que cinématographique. Il est primordial de faire le lien entre ces deux disciplines pour mieux ajuster le jeu devant la caméra, surtout lorsque l’expérience acquise au théâtre est importante.